Diagram: Chemical process inside a catalytic converter

Schéma : Processus
chimique dans le pot catalytique Maximize


Diagram: Thermal deactivation

Schéma : Désactivation
thermique Maximize

ANALYSE DES DOMMAGES SUR LES POTS CATALYTIQUES.
COMPÉTENCE ACCRUE

L’usure générale des systèmes d’injection, des défauts dans le système d’allumage, une régulation lambda défectueuse ainsi qu’un manque d’entretien peuvent provoquer des dommages qui se répercutent sur le pot catalytique. Mais à tort, leur cause est recherchée dans un pot catalytique défectueux.

Désactivation thermique

Un carburant insuffisamment brûlé provoque une surchauffe de la surface utile et une désactivation thermique du pot catalytique. Selon la hauteur de la température, les conséquences peuvent être un frittage des métaux précieux, un décollement de la couche intermédiaire ou une modification de la structure du support, voire même la fusion de la céramique.

Outre le typique vieillissement sous de hautes températures, la perte d’activité du pot catalytique due à des contaminations a une grande importance. Certains composants des gaz d’échappement du moteur peuvent réduire l’activité catalytique.

Dans le passé le plomb, par exemple, qui était ajouté au carburant, endommageait rapidement le pot catalytique de manière irréversible. Aujourd’hui, ce sont l’oxyde de soufre et des composants de l’huile du moteur tels que des sulfures et des sulfates.

Sur les pots catalytiques à oxydation pour moteurs Diesel, un problème supplémentaire est posé par les particules de suie. Sous de faibles températures des gaz d’échappement, ces particules se déposent sur la couche intermédiaire, ce qui bouche les pores et réduit donc la surface active. Certes, cet effet est réversible lorsque la température des gaz d’échappement s’accroît, mais une très grande quantité de suie peut également provoquer un dommage thermique.

De même, une forte consommation d’huile peut être envisagée comme cause de désactivation du pot catalytique.

Dommages mécaniques

Des dommages mécaniques sont la plupart du temps provoqués par l’entrée en contact du pot catalytique avec le sol lorsque le véhicule roule. La cause doit être plutôt recherchée dans un certain style de conduite que dans des conditions techniques fondamentales. En marche normale, un processus de gainage adapté exclut une rupture du monolithe céramique.


Mechanical damage - Example 1
Mechanical damage - Example 2
Mechanical damage - Example 3